Miguel Plante - Centre-du-Québec

Fiche biographique :

Commençons par le commencement. Né en 1993, à Drummondville, dans un coin assez tranquille. Je n’aimais pas trop le sport, alors pendant que mes amis s’inscrivaient au hockey et prenaient des cours de natation, j’écrivais des histoires et je faisais des films. Je recommanderais d’ailleurs à quiconque trouvant ces pièces d’anthologie de les brûler le plus vite possible. L’intérêt à raconter des histoires est toujours resté en moi : après avoir exploré le théâtre et l’improvisation durant le Cégep, c’est toutefois vers le cinéma que mon choix s’est orienté durant mon BAC. À la suite de trois années en montage cinématographique et un an de scénarisation, je sors de l’école, fin prêt à affronter la vie… ou du moins, les contrats payants que je cherche à me mettre sous la main, croyant encore dur comme fer en la possibilité de vivre de son art lorsque l’on est un jeune cinéaste.


Mes années à l’école, mais aussi les moments d’expérimentation diverses que j’ai pu acquérir au cours des années, m’ont permis de mieux me situer au coeur de l’art, et voir ce que j’avais envie de faire. Écrire des textes d’opinion sur des films pour le site Ton Canapé depuis maintenant 6 ans a pu me familiariser avec ma pensée critique et, ainsi (espérons-le!), développer des idées que je veux transposer sur grand écran. C’est d’ailleurs mon objectif principal : peu m’importe en réalité la reconnaissance du grand public ou la célébrité. Je souhaite simplement pouvoir m’amuser avec mes idées, et peut-être même d’en vivre, sait-on jamais ! Même le monde du septième art est truffé de difficultés et obstacles, je veux m’outiller du mieux que je peux afin d’être prêt à les affronter ! Et si la Course des Régions me permet de faire un film de genre dans l’endroit qui m’a vu naître, avec des amis professionnels et un financement adéquat, comment pourrais-je refuser l’offre!


Le cinéma de genre a toujours été le style qui m’a le plus fasciné. Ce genre de films se démarque depuis des décennies, tout en utilisant la même formule et ses variantes. On voit apparaître de plus en plus de films qui tentent de déroger à cette forme préétablie, tout en lui rendant hommage… C’est ce genre d’expérimentation qui m’intéresse, pour le moment!

Nous Joindre

  • Facebook Social Icon
  • Vimeo Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • bg_button_cine_2

Course des régions pancanadienne
332, rue Laurier
Sherbrooke (Québec) J1H 4Z5

Courriel : info@coursedesregions.com

Partenaires

© La Course des régions pancanadienne