Thierry Sirois - Laurentides

Formation en cinéma :

Diplômé en Art et technologies des médias du Cégep de Jonquière en 2011, volet postproduction, j’ai débuté comme coloriste pour une boîte de postproduction montréalaise. Passionné de couleurs et de contrastes, j’ai vite commencé à faire de la pige. En 2015, j’ai fondé avec deux amis la boîte de production corporative Casadel Films, ce qui m’a permis d’élargir mes horizons en direction photo et en réalisation.

 

Filmographie :

En tant que réalisateur et directeur photo, j’ai récemment participé aux projets : Amos Beauty (docu-fiction), 375e de Montréal (capsules historiques) ; Amadis (documentaire corporatif), Le couleur - L’amour le jour (vidéoclip), Qualité Réduite vol.1 et vol2 (sessions musicales), Le Bleu (installation d’art analogique). En tant que coloriste, j’ai étalonné de nombreux projets, dont : Arwad (long-métrage fiction), Real Detective (série fiction tv), Air Wick (publicité tv), Papa (web-série fiction), Canadien de Montréal (publicité), Appendice - saisons 6-7-8-9 (série tv), SKOL (publicité), Louis-José Houde - Les Dernières heures verticales 
(documentaire), ainsi que plus d’une centaine de vidéoclips.

Présentation :

Bonjour, on me surnomme le magicien. Mon nom est Thierry Sirois. Ma couleur préférée est le gris à 50 %. Dans la vie, j’ai une fixation sur la précision des couleurs. Exemple, j’ai changé toutes les ampoules de mon appartement en “daylight”. Depuis, j’ai réussi à réduire mon taux d’angoisse de 23 %. Je dois vous avouer : écouter des films est rendu pour moi très difficile. Je vois des recettes de couleurs partout, des modèles colorimétriques répétés et encore répétés. Je passe mon temps à analyser la continuité de l’étalonnage des films que j’écoute. Mon plus gros problème, c’est les bleus dans les noirs. Je dois impérativement calibrer chaque écran qui m’entoure avant d’être en mesure d’y écouter quoi que ce soit. Jusqu’ici, ma vie peut sembler être un cauchemar. J’ai heureusement un exutoire: le documentaire. J’arrive finalement à échapper à cette manie de la perfection lorsque j’écoute du documentaire. C’est dans l’art de raconter le vrai qu’il m’est enfin possible de décrocher de cette obsession pour en apprécier la véritable beauté. Voici un parcours que j’ai envie de poursuivre.


Film préféré :

Mon film préféré est La Bête lumineuse de Pierre Perreault (1982).

 

Un film que je voudrais réaliser au cours de ma vie :

Le grand film que je souhaiterais réaliser dans mes projets futurs serait un film qui arrive à capter la poésie de l’humain dans sa simplicité, dans la candeur de son quotidien banal. La vie nous offre une très grande poésie que je désire mettre en images.

Documentaire - Sentiers battus

Vlogs - Édition 2017

Nous Joindre

  • Facebook Social Icon
  • Vimeo Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • bg_button_cine_2

Course des régions pancanadienne
332, rue Laurier
Sherbrooke (Québec) J1H 4Z5

Courriel : info@coursedesregions.com

Partenaires

© La Course des régions pancanadienne