SIMON ROBERGE

Simon Roberge se consacre au cinéma depuis maintenant 7 ans. Il effectue, d’abord, son DEC en arts et lettres profil cinéma au collège Montmorency à Laval. Déjà, il se démarque avec son tout premier documentaire Ouistiti (2014) qui connait un succès notable à la 22e édition de l’intercollégial de cinéma présenté au collège Ahuntsic. Ce court-métrage devient du même coup sa porte d’entrée à la contingentée école de cinéma Mel Hoppenheim de l’université Concordia à Montréal. Il y étudie de 2016 à 2019.

Durant ses études universitaires, Simon dédie la majorité de son temps et de ses efforts à l’écriture et à la réalisation. Ce qui lui permet de réaliser deux courts-métrages dans le cadre scolaire qui se verront finalement intégrer la programmation de festivals de calibre professionnels. Jusqu’à ce jour, ses travaux se sont particulièrement concentrés sur la forme du portrait en documentaire. Sa démarche consiste à dépeindre avec le plus d’acuité possible la vie de personnages singuliers et marginalisés ainsi que de leur donner une voix à l’aide du médium cinématographique.

Son court-métrage, Dialogue entre elle et moi (2018) a notamment été présenté au Festival du Nouveau Cinéma, au festival Regard sur le court-métrage au Saguenay ainsi qu’au festival les Percéides en Gaspésie, tandis que son dernier court-métrage Mon collègue Arul (2019) a été présenté dans le cadre des Rendez-Vous Québec Cinéma. Il réalise en 2020, son tout premier vidéoclip Foolin’ pour l’artiste Antoine Fugère.